LES FONTAINES PUBLIQUES EN DYSFONCTIONNEMENT A SELIBABY

Écrit par Super User le . Publié dans Assainissement

Il importe d’indiquer que la ville de Sélibaby est équipée de 37 bornes fontaines publiques dont les premières installations datent depuis 1992. La création de ces infrastructures s’inscrivait dans les orientations définies par l’Etat mauritanien dans le Cadre Stratégique de Lutte contre la Pauvreté pour favoriser l’accès de l’eau potable aux populations, celles vivant en milieu rural, confrontées à l’extrême pauvreté. La création de ces bornes fontaines ont permis aussi de susciter des emplois, avec la génération de 37 emplois exercés par une autre catégorie de couche sociale marginalisée, en l’occurrence le troisième âge, en cessation d’activités. Mais depuis trois mois, les fontaines sont fermées, pour cause de non paiement d’un arriéré d’un montant de plus de trois millions. Cette situation prive les populations les plus démunies du minimum vital, puisque dépourvus de moyens de faire face aux charges d’abonnement et de facturation. Les conséquences qui en découlent sont lamentables, parmi lesquelles : • La mise en chômage de 37 personnes de troisième âge ; • La complication d’accès des populations, les plus pauvres à l’eau ; • Le recours aux puits non couverts et exposés à toutes sortes d’ordures comme le montrent les images, particulièrement au niveau des quartiers précaires, à l’instar de Bambaradougou. Ceci pose un problème de santé publique et si des mesures ne sont pas prises, la situation s’accentuera, surtout en raison de l’approche de la période de fortes chaleurs coïncidant en même temps à la période de tarissement de puits.

Logo